DES POMPONS

Mis à jour : mai 26



Un enjeu de taille : faire preuve de courage, pour aligner ses actes avec ses valeurs.


« [...] déjà homme par la lâcheté, je faisais ce que nous faisons tous, une fois que nous sommes grands, quand il y a devant nous des souffrances et des injustices : je ne voulais pas les voir » Marcel PROUST, Du côté de chez Swann I, 1913

Ces mots, je les emprunte à Marcel Proust qui a su bien avant moi décrire avec justesse ces situations qui me taquinent. Tantôt donc, on ne veut pas « voir ». J’ajouterais que tantôt aussi, on ne veut pas « dire » : on édulcore nos pensées, de peur d’être jugée. Tantôt, on ne veut pas « faire » : on se laisse gouverner par certaines conventions sociales, on n’ose pas, de peur d’être rejetée, moins aimée. 


Le Pourquoi

Depuis quelques années déjà, et d’une façon singulièrement prégnante peu de temps avant de mettre au monde mon fils, un chant dont j’ai deviné le titre mais dont les paroles et la mélodie m’échappent vient régulièrement hérisser mon esprit : c’est celui du courage. J’ai donc eu envie d’en saisir quelques notes en m’efforçant de les mettre à l’écrit, et pourquoi pas d'hasarder le déchiffrage de plusieurs portées. J’ai souhaité partager avec vous mon investigation d’une part pour me rendre compte des sensations éventuelles que cette musique pouvait susciter chez d’autres ; d’autre part afin que vos écoutes viennent enrichir la mienne.


Mais pourquoi cette vertu m’intrigue-t-elle autant ? J’ai récemment cueilli un élément de réponse dans un très bel ouvrage de la philosophe et psychanalyste Cynthia FLEURY :


« C’est parce qu’on flirte avec le manque de courage qu’on connaît son goût et sa nécessité. Il y a initiation parce que les entrailles font mal. ». Cynthia FLEURY, La fin du courage, Paris, Fayard, 2010

En effet, il n’est pas rare que certaines craintes qui m’assaillent (et elles sont nombreuses !) me projettent dans un dolent sentiment d’abattement : j’invoque alors le courage, élixir si personnel, pour que délivrance se fasse. Mais quelle est sa formule, quels sont ses ingrédients, quel est son procédé de fabrication ?


Alors que je suis convaincue que des défis majeurs susceptibles de bouleverser profondément nos sociétés pointent à l’horizon des prochaines années, je m’inquiète sincèrement de la préservation du respect de l’être, du souci de l’autre et du souci du public. Or j’ai la certitude profonde que seul le courage a cet inestimable pouvoir de conservation. Aligner nos valeurs et nos actes, voilà un enjeu de taille.


Alors cherchons ensemble nos ressources, encourageons-nous dans cet exercice inaccoutumé et délicat qui consiste à dépasser ses peurs.

Des pompons

Vous trouverez donc dans ces pages des réflexions autour de ma joyeuse obsession : le courage ; ainsi que des informations, des suggestions - de lectures, podcasts, films - et enfin des histoires d’individus qui décident d’agir malgré leurs peurs. J’espère que vous vous plairez à explorer cette thématique avec moi, et j’espère que ces lectures nous encourageront tous, comme des pompons agités aux abords d’un stade.



175 vues

© 2021 par Giugiu

Créé avec Wix.com

  • LinkedIn Social Icône
  • Icône Facebook blanc